x_ { Riddikulus .#

#. Accordez magie & rigolade à Pourdlard, l'illustre école de magie. *
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 . AILEEN PAYTON . {ADMINISTRATRICE *

Aller en bas 
AuteurMessage
Aileen Payton
x . I'M NOT WHO I SEEM TO BE. *
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 25
Date d'inscription : 25/05/2008

.{ MYSELF. *
.FRIENDSHIPS.:
.MY CHARACTER.:

MessageSujet: . AILEEN PAYTON . {ADMINISTRATRICE *   Sam 31 Mai - 12:03

    I- Identity Card

    Nom : Payton
    Prénom : Aileen
    Age : 16 ans
    Année : 6eme année


    II- Tell me more

    Caractère :
    • Aileen Payton est une jeune fille calme et bosseuse. Elle passe son temps à lire des livres, à écouter le professeur, à lever la main, à apprendre ses leçons. Il est de notoriété publique qu’elle est l’une des élèves les plus brillante de son année, voir même la plus prometteuse ! Alors vous pensez bien qu’elle doit en passer des heures à travailler après les cours. Après tout, Aileen a toujours d’excellentes notes et il n’est absolument pas rare de la voir assise dans un coin du château un bouquin en main. Et bien vous vous fourrez le doigt dans l’œil si ce n’est autre part mesdames, messieurs & mesdemoiselles ! Certes cette jolie blonde a d’excellentes notes et passe son temps à lire (des livres d’aventures ou fantastiques soit dit en passant), mais elle ne gâche pas une seule minute à lire ses leçons. Aileen Est-ce qu’on pourrait appeler une chanceuse. Ayant une très bonne mémoire, il lui suffit d’écouter un minimum en cours, de faire ses devoirs (ceux notés, le reste tutululututu) et hop, c’est compris et enregistrer. Elle n’a souvent aucune difficulté à effectuer les sorts qui lui sont demander et grâce à sa culture générale assez fournie, elle fait gagner des points à sa maison en levant la main quand les autres ne savent pas (sinon c’pas drôle hein). Aileen a une grande passion pour la littérature qu’elle tien de sa mère, grande lectrice elle-même. Depuis, elle ne cesse d’être à la recherche d’un livre à lire, ne supportant pas ne rien avoir à lire, quitte à relire pour la 200ème fois le même livre. Ce besoin à tout prix de livres est dû au fait qu’Aileen prend un énorme plaisir à s’évader. Elle a besoin de son monde, à elle, loin de sa vie. Souvent, le soir avant de s’endormir, elle s’invente une histoire de toute pièce, la plongeant peu à peu dans le sommeil. On peut la prendre pour une folle mais tant pis. La jeune fille passe également souvent pour une fille à côté de la plaque, réputation dû à son inattention, et son côté tête en l’air. Toujours en train de rêver, il lui arrive de répondre à côté de la plaque et quand elle a les pieds complètement sur terre, Aileen ne voit, de toutes manières, pas les choses comme tout le monde. Par exemple, votre première réaction quand vous voyez un verre de terre est de vous esclaffer : « Ho ! Quelle bête horrible ! », et bien notre petite blondinette, elle, vous dira que ce n’est qu’un pauvre lombric, que c’est pas sa faute s’il est moche et si la chirurgie esthétique pour les vers ça existe pas et qu’il faut pas hurler comme ça parce qu’il risquerait de se vexer et que c’est susceptible un lombric, d’abord. A côté de ses élans de bizarrerie dans le genre, Aileen est quelqu’un de très simple, appréciant plus que tout passer du temps assise à côté du lac à regarder la surface de l’eau, ou avec un bon livre de Stephen King entre les mains. Tous les problèmes que peuvent avoir ces pauvres gens superficiels ne l’intéresse pas, franchement se prendre la tête parce que X a couché avec Z alors qu’il sortait avec B et que ça fout la rage à C parce qu’en secret elle l’aimait comme une folle, c’est vraiment pas son truc! Elle trouve cela tellement nul. Après tout si C aimait X, elle avait qu’à lui dire, et tant pis pour B. Quant à B, elle ferait aussi bien de sortir avec Z !
    Qu’est-ce que tout cela peut l’exaspérer.
    Aileen est adorable. Aileen est calme. Aileen est intelligente. Aileen est. . . Une délinquante cachée. Très impulsive, la jeune fille n’hésitera pas à aller se promener dans la forêt interdite sir le cœur lui en dit où à s’inviter dans la salle commune de n’importe quelle maison parce qu’elle doit dire à L que son cours particulier de sortilèges, (avec A.Payton en professeur particulier, attention) est avancé d’une heure. Et Aileen à l’intelligence et le savoir faire suffisant pour ne jamais se faire prendre. Et si une seule personne ose lui faire la morale, gare à ses miches. Bien que douce et tranquille, Aileen s’énerve. Oui, elle gueule sur les gens qui la bousculent. Oui, elle a ses humeurs. Oui, elle est rancunière. Il ne faut pas croire, la petite Serdaigle sait se défendre et n’hésitera pas à envoyer un uppercut du droit au premier qui la fera chier. Non mais ho !
    Vous l’aurez compris, Aileen Payton n’est pas ce qu’elle semble être.

    Physique :
    • Bébé, Aileen était grande pour son âge, avait les cheveux châtains et les yeux bleus. Assez enrobée, des petites mains potelées. . . Tout ceci a bien changé.
    Ses cheveux les premiers ont décidés d‘en faire qu‘à leur tête, éclaircissant au fil des années, finissant par se stabiliser sur une jolie couleur blond doré. S’affinant au court du temps, perdant les petits bourrelets de petite fille, Aileen grandissait peu, mais s’allongeait tout en finesse. Ayant des os fins, ses articulations sont très étroites, lui donnant ainsi une grâce et un effet de finesse & de fragilité. Seuls ses yeux, toujours bleus, sont restés tels qu’ils étaient la première fois qu’elle les a ouvert. Aileen n’est pas très musclé, n’aimant guère l’exercice physique. Tout ces gens qui faisaient un footing de si bon matin, rien que d’y penser ça la fatiguait ! Le seul sport qu’elle aimait, c’était le quidditch (et heureusement pour elle, vu l’engouement qu’il provoquait) et d’ailleurs elle jouait plutôt bien (sauf en tant que gardienne. Faut surtout pas compter sur elle pour bloquer les tirs). Le fait qu’elle n’ait pas énormément de muscles ne l’empêche pourtant pas de taper très fort dans les cognards et surtout de très bien viser.
    Et heureusement pour elle. Elle ne voulait pas qu’une des balles ensorcelées abime son beau visage, non mais oh ! La jolie blonde possède en effet un visage assez fin, un nez droit, et une jolie bouche en cœur. Ses traits sont réguliers et fins, en bref Aileen possède une beauté dite classique. Et pourtant, elle possède aussi beaucoup de charme, elle a « la classe ». Son tempérament assez calme et sa liberté déteignent sur son physique. Enfin, en quelque sorte. En plus d’un visage tout à fait potable (et même plus), la jeune Serdaigle possède des formes assez raisonnables. Une taille fine, des hanches assez larges, de longues jambes (malgré sa petite taille), une poitrine raisonnable. . . Elle n’a absolument rien à envier à toutes ces bimbos teintes en blond platine !
    Aileen a également un secret dont personne n'est au courant. Elle est très faible physiquement. Toujours malade, il lui arrive parfois d'être à bout de force alors qu'elle ne fait rien de particulier, sans compter les matins où elle arrive à peine à se lever. . . Mais elle fait comme si de rien n'était, allant jusqu'à s'écrouler sur son lit sans plus pouvoir bouger, juste pour faire comme si tout allait bien, pour n'inquiéter personne.

    Histoire :
    • 1 septembre 2016. Des hurlements s’élèvent d’une des chambres de l’hôpital moldu de Londres. Un homme assis devant cette même chambre attend, le visage enfoui dans les mains. L’hôpital que sa femme a choisi, M. Payton ne l’approuve guère, et ce depuis le début. Cela faisait des heures qu’il attendaient devant cette fichue chambre nom d’une pipe ! Les infirmières sortaient, puis revenaient, sans jamais adresser ne serait-ce qu’un petit mot réconfortant au futur père. En entendant hurler ainsi la femme qu’il aimait le plus au monde, James Payton se sentit défaillir. La douleur de sa femme le transperçait telle une flèche tirée à quelques mètres à peine de l’homme. Il était jeune, et absolument pas préparé à perdre l’une des personne les plus importantes de sa vie. A savoir sa femme et son enfant. James s’adossa contre le mur, et laissa choir sa tête en arrière, s’efforçant de ne penser à rien. Leanor était de constitution faible, ça il le savait depuis le jour où il l’avait rencontré.
    Le souvenir s’imposa devant ses yeux, laissant un sourire se balader sur les lèvres roses du futur papa. Un matin d’été, James était parti faire un tour pour se changer les idées. Ses parents étaient encore en train de s’engueuler lors de son départ et tout ça commençait sérieusement à le faire chier. C’était pas si dur que ça de se mettre d’accord sur un pauvre pantalon à repasser bordel ! Les parents du jeune homme ne s’étaient jamais entendu à merveille aussi loin que remontaient ses souvenirs, ils n’arrêtaient pas se crier dessus. Alors, pour se changer les idées, il était sorti. Et il avait fait la plus belle rencontre de sa vie. Elle, petite blonde aux yeux noirs, lui grand brun aux yeux bleus. Elle s’était effondrée à ses pieds, il l’avait aidée à se relever et leurs yeux avaient fait des étincelles. Ils avaient parlé, parlé, parlé. Elle lui avait parlé de son manque de force physique, de sa fragilité, lui de ses parents, de leurs disputes. Tout avait été très vite, ils avaient alors à peine 20 ans, et pourtant ils sentaient tout les deux qu’ils avaient trouvé la personne de leur vie.
    Une infirmière posa sa main droite sur l’épaule du jeune homme. Il se redressa, sortant de ses rêveries et en la regardant, l’air grave. Elle lui sourit gentiment.

    « Ne me regardez pas comme ça, elles vont bien. C’est une fille. Félicitation. »

    Il s’était alors levé d’un bond, avait sauté partout en hurlant à moitié jusqu’à ce que l’infirmière le calme en pouffant, lui rappelant qu’il se trouvait tout de même dans un hôpital. Une main passée dans ses cheveux après, James était près de sa petite famille. Il caressa la joue du produit de sa chair, de son âme. Leanor caressa la joue rose et ronde de sa petit fille. Elle murmura un nom, un seul.

    « Aileen. . . »



    • Une petite fille au cheveux châtains dévala les escaliers. « Maman ! Maman ! » Hurlait-elle. Mais personne ne répondait. Son père était parti quelques minutes auparavant, à peine. Partit chercher des médicaments. Tout ce qu’Aileen avait compris c’était que maman n’était pas en position pour jouer avec elle et qu’elle devait la laisser tranquille. Et Aileen avait compris. Mais quand elle avait finit eu fini de colorier les personnages Walt Disney de son coloriage, elle n’avait pu s’empêcher d’appeler sa mère à travers la maison pour le lui montrer. Après tout, cela n’était que le deuxième coloriage de la jeune fille sans aucun trait qui ne dépassait ! Elle s’était appliquée et y avait passé énormément de temps. Son coloriage en main, elle sauta la dernière marche de l’escalier de sa maison et entra en chantonnant dans le salon où devait se trouver sa mère. Aileen s’attendait à la trouver lovée dans le grand fauteuil, somnolant à moitié sous l’épaisse couverture avec des petits lapins dessus. L’enfant s’arrêta sur le pas de la porte avant de se ruer sur sa mère. Elle était allongée par terre et respirait difficilement. La jeune fille sentit les larmes lui monter aux yeux et lâcha son coloriage, celui-ci voleta jusqu’à un coin de la pièce. Elle se pencha au dessus de sa mère et posa ses mains sur son bras.

    « Maman, maman. . . » Sa voix était devenue gémissement.

    Leanor se redressa comme elle pu. Elle s’était laissée aller, n’arrivant plus à soutenir son frêle corps. Elle réussit à s’appuyer sur le fauteuil et resta assise par terre, les yeux fermés. Elle ne se sentait pas bien. Pas bien du tout. Il «était trop tôt, beaucoup trop tôt, et sa petite fille n’avait qu’à peine 5 ans . . .

    « Aileen, ma chérie. Va chercher un livre. Ton préféré, je vais te le lire. »

    Elle pesta intérieurement devant la faiblesse de sa voix, elle aurait voulu qu’elle soit forte, rassurante, et pourtant elle la trahissait entièrement. Elle avait à peine sentit Aileen se lever et prendre le livre des trois petits cochons. Et elle avait encore moins remarqué qu’elle s’était mise sous son bras, tenant le livre sur les genoux de sa mère. Leanor commença sa lecture. Elle ne s’arrêta qu’une fois l’histoire finit. Elle s’adressa ensuite à sa fille, cette dernière semblant un peu moins effrayée par l’état de sa mère. Elle la serra contre son cœur et parla.

    « Mon bébé. . . Promets moi de ne pas pleurer. Même si tu ne me vois plus, même si tu ne m’entends plus, sache que je serais avec toi. Toujours. . . »

    Sa voix s’était éteinte en même temps que son cœur, Aileen cru juste qu’elle s’était endormie.
    Lorsque James rentra quelques minutes après, Aileen lui expliqua que sa maman était endormie et qu’il ne fallait pas faire de bruit. Elle ne comprit pas pourquoi son père se mit à pleurer violemment. Après tout sa mère dormait.
    Elle avait comprit qu’elle ne se réveillerait jamais, mais n’était pas si triste que cela. Ce qui l’avait effrayé quand elle avait vu sa mère par terre, c’était l’angoisse et la souffrance qui émanait d’elle. Elle savait que Leanor ne lui manquerait pas. Car elle n’était pas séparée d’elle, elle la suivrait. Partout.


[SUITE]


Dernière édition par Aileen Payton le Jeu 5 Juin - 19:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen Payton
x . I'M NOT WHO I SEEM TO BE. *
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 25
Date d'inscription : 25/05/2008

.{ MYSELF. *
.FRIENDSHIPS.:
.MY CHARACTER.:

MessageSujet: Re: . AILEEN PAYTON . {ADMINISTRATRICE *   Mer 4 Juin - 19:22

    • Aileen s’effondra. Frêle jeune fille de 10 ans, son père la gavait au maximum. Elle ne prenait pourtant pas un gramme et passait son temps à se moucher et à éternuer. Elle évitait de se montrer aussi faible devant son père, voyant automatiquement celui-ci s’inquiéter. Il lui faisait peur. La dernière fois qu’elle avait été malade elle avait vu le fantôme de sa mère passer dans ses yeux, ça lui avait donné des frissons. Mais aujourd’hui, elle avait su que rien n’allait aller. Elle s’était levée encore plus fatiguée que lorsqu’elle s’était couchée, et avait mal à la tête. Et ce qu’elle redoutait venait de se produire. Elle avait défaillit. Ses jambes s’étaient mise à trembler et elle ne l’avaient plus soutenue. Et elle était tombée. Elle n’oublierait jamais le visage de son père ce jour là. Et elle se jura de ne plus jamais se montrer faible ainsi. Aileen ne tomba plus jamais.



    • Le train filait à toute vitesse. Elle était assise seule dans un compartiment, regardant le paysage défiler sous ses yeux. Poudlard. . . Elle sentait son cœur accéléré au fur et à mesure que le train franchissait la distance qui la séparait du château. Elle n’y avait encore jamais mit les pieds, mais pourtant elle savait qu’elle aimerait.
    Son père lui avait avoué il y avait à peine quelques mois que sa mère et lui étaient des sorciers. Avait été dans le cas de Leanor. Et cela l’excitait. Elle ne s’était encore jamais essayée à la magie, et de voir d’autres élèves modifier la couleur de leur rat ou de leur crapaud l’enchantait.
    Son père lui avait acheté un chat. Aujourd’hui était son anniversaire. Aujourd’hui elle avait 11 ans. Elle savait qu’elle était bien plus jeune que la plupart des personnes se trouvant ici, mais tant pis. Elle savait également qu’elle était une ignorante par rapport à tous ces sorciers élevés dans la magie. James lui avait expliqué qu’ils avaient fait le choix, avec Leanor, de l’élever comme une moldu. Elle n’était pas différente d’eux. Loin de là. Elle avait juste des capacités qu’eux n’avaient pas. Il la mis en garde contre la prétention qui touchait une grande partie de sorciers par rapport aux non-sorciers, mais lui confia qu’elle n’avait rien à craindre d’eux, petite fille de sans pur. Pourtant elle se sentait plus proche des moldus que de ces serpentards qu’elle avait vu lancer des sorts contre de pauvre élèves.

    « Aileen Payton. »

    Une grand sorcière à l’air revêche venait d’appeler son nom. Elle inspira puis expira doucement, tentant de se calmer et gravit les quelques marches qui la séparait d’un tabouret, sur lequel elle devait s’asseoir, où était posé un drôle de chapeaux avec une bouche. Elle appréhendait le contact de l’entité magique avec sa tête, mais au final trouva celui-ci plutôt agréable. Le trou du choixpeau s’ouvrit, et une voix s’en éleva.


    « Mmmm. . . Je décèle un grand potentiel en toi. Et également un grand cœur. Malgré ton sang pur, ta maison sera. . . SERDAIGLE ! »

    Une ovation retentit, provenant de l’une des tables du milieu de la salle, Aileen s’avança, tout sourire et s’assit à côté de ce qui serait sa nouvelle famille pour les années à venir.



    • Ce matin là, Aileen s'était levée tôt. elle était affreusement fatiguée, la veille elle s'était entrainée toute la journée pour être au point. Elle n'avait rien pu avalaer au petit déjeuner et sentait son ventre se tordre. Elle se rendait au terrain de quidditch. Il y avait environ une semaine, Aileen avait apperçut un papier affiché au tableau d'affichage, en s'approchant elle avait vu qu'il s'agissait des entretients pour faire partie de l'équipe de quidditch de sa maison. Aileen savait qu'elle pouvait le faire, souvent elle avait joué à ce jeu avec son père. . . Elle arriva sur le terrain, en tenu et s'assit dans les gradins. Elle s'était présentée au poste d'attrappese, et quand on l'appela elle dévala la volée de marche qui la séparait de la pelouse et enfourcha son balais. Au TOP elle s'envola parfaitement et commença à montrer ce qu'elle faisait. En sretournant s'asseoir parmi les autres concurents elle était assez fière d'elle. . . jusqu'à ce qu'elle voit ce que faisaient les autres. Son morale baissa tout de suite, et ce fut finit. Elle remontait l'allée jusqu'au chateau lorsqu'un p*tain de serpentard l'aborda, l'invectivant.

    « Hey l'intello ! » Rien que ça, ça l'énervait encore plus. « Tu croyais franchement réussir ton truc ? »

    La petite blonde n'avait même pas prit la peine de se retourner, mais là, c'en fut trop. Elle se retourna d'un bloc et lui envoya son poing dans la figure. Ses potes l'emennerent d'urgence à l'infirmerie, tandis qu'Aileen venait de se voir proposer le poste de batteuse, les auditions se déroulant le demain. Et cette fois-ci, elle fit parti des 2 meilleurs.
    Elle n'annonça pas la nouvelle à son père (préférant attendre les grandes vacances), sachant pertinemment qu'il risquait de criser.



    Affinités : Dés sa première année, Aileen se lia d'amitié avec Karen Jones, une autre serdaigle d'un an son aînée. Les gens la fuyaient presque la mettant à part. Aileen, elle l'aimait beaucoup et ne comprenait pas le taboo dont elle faisait parti. Certaines personnes arrêtèrent de lui parler également, tandis que d'autres la regardaient bizarrement, mais elle s'en fichait de tout ça. Karen lui plaisait bien, point barre. L'année suivante, un jeune homme nommé Caleb fit son apparition. tout petit, tout mince, tout mignon, Aileen craqua instantanément. Ils s'abordèrent facilement et devinrent très vite très proches, le jeune homme racontant tout à la petite blonde, celle-ci lui cachant encore plus ses états de faiblesses, bien qu'elle lui en ait parlé comme de quelque chose de pas très important lors de l'un de ses nombreux rhumes. En même année que son ami Caleb, Tatsuya commença à divertir la jeune fille de temps en temps. il ne représentait pas un grand ami pour la jeune fille, mais elle l'aimait bien, passant avec plaisir un après midi avec le jeune homme enjoué près du lac.
    Et après, en dehors de tout ça, il y avait Aaron Striffe. Beau gosse d'un an son aîné. Un Serpentard. Rien que d'y penser ça la dégoutait. elle n'aimait pas les serpentards, et ceux dés son arrivée ici. Le jeune homme en lui même ne lui déplaisait pas, c'était plus son attitude suffisante qui l'agaçait. Lui, il aimait bien venir la voir et lui parler.
    Avatar : Taylor Momsen


    III- What about you ?

    Prénom/Pseudo : Saku
    Comment as-tu connu le forum ? : On s'le demande tien ù___ù
    Code règlement : GOOD 8D

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen Payton
x . I'M NOT WHO I SEEM TO BE. *
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 25
Date d'inscription : 25/05/2008

.{ MYSELF. *
.FRIENDSHIPS.:
.MY CHARACTER.:

MessageSujet: Re: . AILEEN PAYTON . {ADMINISTRATRICE *   Jeu 5 Juin - 19:50

Auto validation également 8D
(Bwahahaha vive l'égalité X'D)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: . AILEEN PAYTON . {ADMINISTRATRICE *   

Revenir en haut Aller en bas
 
. AILEEN PAYTON . {ADMINISTRATRICE *
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Aileen Leigh [Validée]
» Payton, Jaimie & Jason Harris
» We're not the sin, neither the saint ? AILEEN&THYBALT
» Playing with fire is bad for those who burn themselves. For the rest of us, it is a very great pleasure. Phoenix & Aileen
» An eye for an eye would make the whole world blind - Julian & Aileen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
x_ { Riddikulus .# :: x_ { ADMINISTRATION - #. {La première chose à voir ! * :: x_ .LES REGISTRES. {Haut les mains, peau de Lapin ! * :: .IT'S ALL RIGHT.-
Sauter vers: